Conférence de presse des observateurs internationaux du procès

Lundi 26 mars 2007 à 10 heures
Haus der Demokratie
Robert-Havemann-Saal
Greifswalder Str. 4
10405 Berlin

Le procès des agents de police Andreas S. et Hans-Ulrich M. s’ouvrira le 27 mars au Landgericht de Dessau (tribunal correctionnel). Ils sont accusés de la mort d’Oury Jalloh, demandeur d’asile originaire du Sierra Leone. Le corps de la victime a été retrouvé calciné dans la cellule où il venait d’être mis en garde-à-vue. Ses pieds et ses mains étaient attachés au matelas. L’initiative à la mémoire d’Oury Jalloh a rassemblé une délégation internationale d’observateurs qui assisteront à l’audience.

Selon l’initiative, il est à craindre qu’un éclaircissement complet des circonstances ainsi qu’un jugement équitable n’aient pas lieu. Le Landgericht (tribunal correctionnel) a déjà essayé de retarder la procédure judiciaire et de l’éteindre. Suite à de telles anomalies et afin de s’assurer du respect des normes de droit de l’homme relatives à un procès équitable, une délégation internationale composée d’avocats, d’activistes des droits de l’homme et de victimes du racisme assistera au procès.

La conférence de presse sera l’occasion pour ses membres d’exposer leurs attentes vis-à-vis du procès. On compte Parmi eux:

  • Rosa Amelia Plumelle-Uribe, Avocate à Paris et auteur de l’ouvrage „La férocité blanche“
  • Silas Nkanunu, avocat en Afrique du sud, membre fondateur de la « National Association of Democratic Lawyers und der Law Society of South Africa », « National Association of Democratic Lawyers » d’Afrique du sud
  • Suresh Grover, directeur du „monitoring group“ à Londres, structure majeure d’aide et de conseil aux victimes de racisme en Grande-Bretagne
  • Silvia Luwadio-Ngeyisadila, soeur de Dominique Kouamadio, tué par balle par un agent de police à Dortmund en avril 2006, dans des circonstances encore non élucidées
  • Wolf-Dieter Narr, membre fondateur du comité pour les libertés publiques et la démocratie
  • Regina Kiwanuka, réfugiée du Ouganda, vivant à Nuremberg.

Mariama Djombo Diallo, mère d’Oury Jalloh, s’est constituée partie civile. Elle et son fils sont venus de Guinée pour assister au procès.

Un juge refuse d’attribuer des places à l’audience

Manfred Steinhoff, juge au Landgericht (tribunal correctionnel), a refusé que certains observateurs de la délégation assistent à l’audience. Son argument: la plupart des membres du comité n’aurait pas un rapport assez évident avec la protection des droits de l’homme. Seules les présences de Rolf Gössner et de Wolf-dieter Narr seraient selon lui envisageables.
L’initiative juge cet argument absurde et proteste contre un clivage de la délégation entre observateurs allemands et non-allemands.

La délégation appelle à des dons pour financer la surveillance du procès:

Antirassistische Initiative
Bank für Sozialwirtschaft
Konto-Nr.: 3039600
BLZ: 100 205 00
Stichwort: Dessau.

Les bénéfices seront directement reversés à la mère d’Oury Jalloh.

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s